COVID-19 : LIVRAISON SÉCURISÉE OFFERTE + RETOURS SOUS 90 JOURS
Chat-Prédateur-Attente_01

Chat, Mangeoire oiseaux, Oiseaux, Prédateur, Proie -

Comment protéger les oiseaux des chats ?

Réussir à faire cohabiter votre chat et vos amis à plumes

On estime, qu'il s'agisse de chats sauvages de chats errants ou de chats domestiques, qu'ils tuent jusqu'à 75 millions d'oiseaux sauvages chaque année rien qu'en France.

Même chez le plus adorable des chats, vous avez bien remarqué que le naturel revient vite au galop. Votre félin préféré perd vite le contrôle de lui-même lorsque des oiseaux voltigent devant lui alors qu’il est seulement à la fenêtre.

Mangeoires-Oiseaux-Décorations-Jardins_01

Il est vrai que vos amis à plumes et votre fauve adoré occupent une place égale dans votre cœur. Heureusement, les ornithologues amateurs avertis et les propriétaires d'animaux domestiques peuvent prendre des mesures faciles pour protéger les oiseaux sans renoncer à leurs animaux domestiques ou perdre leurs visiteurs à plumes.

Si vous voulez protéger vos visiteurs ailés des chats, la première étape est de le garder à l'intérieur, mais qu'en est-il de la protection des oiseaux dans le jardin contre les chats sauvages par exemple ?

En utilisant plusieurs méthodes pour contrôler le comportement des chats et protéger l'habitat des oiseaux, le risque pour ces derniers peut être réduit au minimum. Bien que vous ne puissiez pas totalement empêcher les chats d’être des prédateurs, vous pouvez accomplir un certain nombre de choses simples dans votre aménagement extérieur qui contribueront à la protection des oiseaux du jardin face aux félins.

Vos mangeoires à oiseaux sont déjà installés et votre jardin aménagé ? Peut-être vous apprêtez-vous à le faire ? Quoi qu'il en soit, allons y faire un tours sans plus attendre.

Le chat et son instinct, quels compromis ?

Il est pratiquement impossible de dresser un chat, même le plus docile, et d'étouffer ses instincts de chasseur qui le poussent à blesser ou tuer tous les oiseaux (ou encore les écureuils). Si certaines méthodes de dressage peuvent s'avérer efficaces, il est souvent plus facile d'anticiper son comportement afin de minimiser ses interactions avec les oiseaux indigènes à votre milieu de vie et aussi d'éviter une surpopulation de chats sauvages.

Duo-Chats-Joueurs_01
  • Gardez les chats de compagnie à l'intérieur. S'ils doivent aller à l'extérieur, ne les laissez pas sans surveillance et ne les laissez pas sortir au petit matin ou à d'autres heures de pointe, alors que vous êtes en train de nourrir les oiseaux des jardins. Les enclos extérieurs - souvent appelés patios à chats ou catios - sont une autre option qui peut permettre aux chats d'accéder à l'extérieur sans les mettre en danger.
  • Ne félicitez pas, ne caressez pas et ne récompensez pas un chat qui capture un oiseau, quelle que soit les espèce d oiseaux, même si le chat en a attrapé un envahissant et non désiré. Le renforcement positif peut encourager l'animal à s'attaquer à d'autres. Les chats ne font de toute façon pas la distinction entre les espèces envahissantes et les espèces indigènes.
  • Gardez les griffes des chats coupées pour qu'il leur soit plus difficile de grimper aux arbres ou d'attraper des oiseaux sauvages. Il n'est pas nécessaire ni recommandé de dégriffer complètement les chats, mais limer ou couper leurs griffes peut réduire la dangerosité de leurs armes naturelles, en particulier sur les pattes avant.
  • Utilisez des cloches de collier pour éloigner les oiseaux à l'approche d'un chat. Bien que cela ne soit pas toujours efficace, c'est une mesure qui peut être utile lorsque les oiseaux sont avertis par un tintement ou le son d'une clochette. De même, mettre des colliers de couleurs vives ou à motifs sur les chats peut aider à attirer l'attention des oiseaux pour qu'ils remarquent le prédateur.
Chat-Domestique-Clochette_01
  • Ne nourrissez pas et n'abritez pas les chats sauvages. L'instinct de chasse est indépendant de la faim. Des chats bien nourris, plus forts et en meilleure santé, ont simplement plus d'énergie pour attaquer les oiseaux et les autres animaux sauvages. Signalez plutôt les chats sauvages à un refuge local pour la capture et le contrôle des natalités et donc de la population de ces chats là.
  • Faites stériliser les chats de compagnie pour éviter une surpopulation, éventuellement, aux colonies de chats sauvages. Si un chat a des chatons non désirés, assurez-vous qu'ils sont tous adoptés par des familles responsables qui stériliseront les nouveaux membres de leur famille à fourrure et s'en occuperont avec bienveillance.
  • Envisagez d'utiliser des pièges sans cruauté pour capturer les chats errants ou sauvages afin de les transporter vers un refuge local pour animaux. Les animaux du refuge seront également stérilisés, ce qui permettra de contrôler la population d'animaux de compagnie.
  • Si possible, contribuez financièrement aux refuges locaux pour animaux ou faites du bénévolat dans leurs installations pour vous assurer qu'ils peuvent continuer à aider à contrôler les populations d'animaux de compagnie errants.
Mangeoires-Oiseaux-Choix-Multiple_01

    L’aménagement de son jardin

    Même les cours qui n'abritent pas de chats domestiques peuvent être visitées par des animaux errants ou perdus, les chats de vos voisins par exemple et des animaux sauvages qui peuvent eux aussi faire des ravages. Prendre les mesures appropriées pour créer un habitat sûr pour les oiseaux permettra de réduire au minimum les dangers que représentent les chats de cour.

    • Gardez les mangeoires et les bains d'oiseaux à au moins un mètre des arbustes et des couvertures qui peuvent dissimuler un prédateur qui les traque. Idéalement, les mangeoires devraient se trouver à une distance de 3 à 4 mètres d'une couverture potentiellement dangereuse afin que les oiseaux puissent facilement réagir si un chat les attaque.
    • Optez pour des aménagements paysagers qui décourageront les chats même s'ils se nourrissent des oiseaux, tels que des buissons épineux qui les éloigneront mais donneront des baies pour que les oiseaux puissent se régaler. Des paillis tranchants et des plantes aux arômes puissants peuvent également empêcher les chats de rôder à proximité.
    Chat-Errant-Chassant-Herbes_01
    • Si possible, installez une clôture décorative ou en fil de fer devant les arbustes ou les haies qui peuvent dissimuler les prédateurs pour les empêcher d'attaquer les oiseaux depuis ces points d'observation. Même une courte clôture peut déjouer l'attaque d'un prédateur.
    • Examinez régulièrement les clôtures des cours et réparez ou bloquez les brèches qui peuvent être des points d'accès pour les chats sauvages. De même, assurez-vous qu'il n'y a pas de points d'accès sous les terrasses, derrière les hangars ou dans d'autres endroits où les prédateurs peuvent se cacher.
    • Choisissez des cabanes d'oiseaux sûres, avec des toits escarpés et sans perchoir, pour aider à dissuader les prédateurs. Gardez les nichoirs à au moins deux mètres du sol pour minimiser la possibilité qu'un chat saute vers le nichoir.
    Chat-Cabane-Oiseaux_01
    • Vérifiez régulièrement les tas de broussailles et les arbustes pendant la saison de nidification afin de détecter les nids au sol et les jeunes oiseaux qui sont les plus vulnérables aux chats rôdeurs.
    • Évitez d'utiliser des mangeoires basses ou des mangeoires au sol qui permettent aux chats de capturer plus facilement des oiseaux sauvages. Nettoyez régulièrement les graines renversées pour réduire au minimum le nombre d'oiseaux se nourrissant au sol.
    • Utilisez des poteaux en plastique ou en métal pour soutenir les mangeoires afin que leurs griffes ne puissent pas leur permettre de grimper jusqu'à la mangeoire. Les chicanes sont une autre option pour dissuader les chats de chasser.

    Mangeoire-oiseaux-suif_01

    Terrain d'entente entre une faune sauvage et un chat domestique

    Est-ce que les chats et les oiseaux deviendront amis pour autant ? Bien sûr que non. L’instinct animal étant ce qu’il est, ce qu’il vous est possible de contrôler est circonscrit dans le cadre de votre aménagement extérieur. N’en doutons pas, votre jardin est sans doute magnifique et pour éviter l’hécatombe, c’est surtout une question d’ajustements.

    Désormais, vous êtes davantage à même de prévoir le comportement et les agissements de votre chat ou bien de ceux qui vous rendent visite. En effet, vous savez qu’il faut...

    • Garder les chats de compagnie davantage à l'intérieur.
    • Ne pas le féliciter, ni le caresser ou encore les récompenser quand il capture un oiseau.
    • Sachez gérer les griffes de votre chat pour qu'il lui soit plus difficile de grimper aux arbres ou d'attraper des proies volantes.
    • Si vous avez un chat d'extérieur, mettez une clochette sur son collier afin d'avertir les oiseaux.
    • Surtout, ne nourrissez pas et n'abritez pas les chats sauvages.
    • Faites stériliser les chats de compagnie pour éviter qu'ils ne s'ajoutent à une population d'animaux de compagnie déjà nombreuse et, éventuellement, aux colonies de chats sauvages.
    • Envisagez d'utiliser des pièges sans cruauté pour capturer les chats errants ou sauvages afin de les transporter vers un refuge local pour animaux.
    Chat-Sauvage-Observation_01

      Quant à votre jardin et les mangeoires que vous réservez aux oiseaux du ciel…

      • Éviter d'utiliser des mangeoires basses ou des mangeoires au sol qui permettent aux chats de capturer plus facilement des oiseaux sauvages.
      • Tenir les mangeoires et les bains d'oiseaux à au moins un mètre des arbustes et des couvertures qui peuvent dissimuler un prédateur qui les traque.
      • Savoir utiliser la flore, tels que des buissons épineux qui éloigneront les chats mais donneront des baies pour que les oiseaux puissent se régaler.
      • Installer une clôture décorative ou en fil de fer devant les arbustes ou les haies qui peuvent dissimuler les prédateurs pour les empêcher les chats d'attaquer.
      • Entretenir et examiner régulièrement les clôtures des cours et réparer ou bloquer les brèches qui peuvent être des points d'accès pour les chats sauvages ou errants.
      Nourri-Chats_01

        Il a été beaucoup question de la problématique des chats face aux oiseaux, mais entre autres animaux nuisibles ou encore quelques écureuils qui s’intéressent de trop près aux mangeoires de vos amis à plume, la faune réserve encore énormément de surprises. 

        Désormais, vous savez on ne peut mieux où installer vos mangeoires pour oiseaux et profiter du spectacle de votre jardin sans être interrompu par votre chat pourtant si adorable.  

        Choix-Mangeoires-Oiseaux_01


        Laissez un commentaire

        Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

        Liquid error: Could not find asset snippets/hextom_ctb_main.liquid