Le FLNJ, ennemi mortel des nains de jardin ? | Décorations Jardins
COVID-19 : LIVRAISON SÉCURISÉE OFFERTE + RETOURS SOUS 90 JOURS
Front-de-Libération-des-Nains-de-Jardin-Logo

Le FLNJ, ennemi mortel des nains de jardin ?

Le FLNJ (Front de Libération des Nains de Jardin), vous connaissez ? Il y a fort à parier que vous en ayez déjà entendu parler. De son intitulé complet, FLNJ canal hystérique (dérivé du FLNC canal historique, mouvement indépendantiste corse qui faisait beaucoup parlé de lui à la même époque, mais d’une toute autre façon...) est au départ une bande organisée de joyeux plaisantins.

Né dans la deuxième moitié des années 1990 en Normandie, c’est dans une ville paisible, Alençon, que ce qui était au départ un canular entre amis a pris des proportions internationales.

Front-de-Libération-des-Nains-de-Jardin-Couverture-Journal

C’est que chez Décorations Jardins®, le nain de jardin est une figure centrale que nous mettons en avant avec passion et respect. Son histoire, ses légendes et sa mythologie, tout autant que sa place (et même sa fonction) dans la société actuelle nous importe. 

L’humour, la complicité et le positionnement iconoclaste de cette association de malfaiteurs (constituée de cellules indépendante) qui a tant fait parlé d'elle (...et qui sévit encore à l’occasion) vaut la peine qu’on s’y attarde. En effet, peut-être est-il utile de prendre du recul et d’adopter un positionnement humoristique face à sa propre décoration de jardin.

  • Comment tout cela a-t-il commencé ?

  • Devrait-on encore les craindre ?

  • Qui se cache réellement derrière le FLNJ ?

  • Vol en bande organisée ou bienfaiteurs plein d’humour ?

Allons, rien à craindre en vérité. Vous allez vite comprendre le second degrés et même vous attacher à ces libérateurs. Vous voilà tout de noir vêtu, accrochez-vous, nous allons discrètement rendre visite à quelques jardins et collectionneurs en leur compagnie !  

Nains-de-Jardin

Origines et Objectifs du FLNJ

Comment tout cela a-t-il commencé ?

C’est en 1996 que le Front de Libération des Nains de Jardin (FLNJ) voit le jour. Un mouvement qui restera marginal, son nom étant un clin d’œil au FLNC. Un pastiche en effet, car, à l'instar du mouvement Corse, les membres encagoulés et vêtus de noir agissent en toute discrétion et leurs identités ne sont pas connues.  

C’est à Alençon, en Juin 1996 que la première libération de nains de jardin a lieu. En réalité, Il s’agit tout d’abord d’une bande d’amis qui cherche à se désennuyer. Alençon, en Normandie, est alors une ville paisible et peu stimulante pour de jeunes étudiants âgés entre 17 et 20 ans.

Et puis, la blague a commencé à devenir un peu plus sérieuse. La bande d’amis c'est prise au jeu. D’un ou deux nains de jardin relâchés dans la nature, le groupe d’étudiants part en mission (que d'autre considéreraient comme une série de vol) : il faut libérer ces pauvres être en souffrance, délaissés à l’extérieur et retenus au sein de jardins qu’ils n’ont pas choisi. Ces statuettes sont seules, même lorsque la nuit tombe et il fait froid ou bien à la merci des enfants, des chiens, des chats ou des poules.

FLNJ-Amis-Nains-Forêt

Alençon n’étant pas une ville bien riche en faits divers palpitants, ce sont ses singuliers rapts de créatures de petite taille qui, en 1996, retiennent l’attention. L’affaire va rapidement prendre de l’ampleur et créer des émules. D’autres clans, ou canaux (cellules - une cellule étant un groupe indépendant et qui fonctionne selon ses propres termes, au contraire d'être régie par un même fonctionnement pour toute l'association) vont éclore un peu partout en France (URL – vieux site FLNJ). Cela prendra une telle ampleur, qu’on en parlera même jusqu’au Japon.

Jean-Marc Seigner, premier journaliste sur l’affaire s’en souviens (Ouest France): « Pour moi ça ne devait pas dépasser la blague potache (…) sur mon bureau m’attendait une vingtaine de recommandations. Il y avait immédiatement eu une dépêche AFP et de Reuters (…) la BBC a vite mordu à l’hameçon ». 

Les répercussions

Aussi, il n’en faudra pas plus pour que L’ Association internationale pour la protection des nains de jardin (sic) s’en mêle. C’est en Suisse, depuis 1980 que Fritz Friedmann, qui en est à la tête, veille à ce que les fabricants de ces petits personnages rendent un produit conforme à la tradition (heureusement, chez Décorations Jardins®, nous lui échappons). Inutile de dire que l’affaire n’avait pas échappé à l’association en question et qu’une position aussi humiliante, que celle de se faire enlever par des inconnues, était intolérable. Bref, le lieu de vie d’un nain de jardin n’est pas en forêt, mais bien sur la pelouse !

FLNJ-Coupure-Journal

Une formation musicale originaire de Strasbourg, Les Nains Porte-Quoi, en vient presque à prendre les armes, sinon, ses instruments. En 1994, par humour, le trio sort un hymne : Sauvons les nains de jardin. Dans un ton plus rigoureux, Jean-Claude Kaufmann, sociologue, s'empare lui aussi du sujet. À son sens, la libération des nains traduit le fou rire du dominant. Une manière de se classer socialement. Qui plus est, par ses agissements, le FLNJ nie la capacité à se construire un univers, l'amour du geste, l'esthétisme, l'équilibre du jardin. En résumé : Une ironie facile et suspecte, qui doit son succès au choc des cultures (sous-tendues).

Autant le FLNJ aura suscité un vif intérêt, jusqu’à l’autre bout du monde, autant ils auront commercialement servi la cause du nain de jardin. Les ventes de nains de jardin avaient explosé en France deux ans durant (Selon Gardena France). Elles se chiffraient en centaines, elles le sont devenues en milliers. Chez Gardena, on envoyait même des échantillons aux victimes d'enlèvements, afin de les aider à refaire leur collection ! 

Nains-de-Jardin-Classiques

Critiques et conséquences

Certes, l’acte de rendre aux nains de jardin leur liberté était un exutoire, mais accompagné tout de même par une certaine critique de l’embourgeoisement. La jeunesse, qui, par l’humour, prend le maquis pour remettre en question et faire un doigt d honneur au confort d’une classe moyenne qui utilise, pour le maquiller, un emblème dépassé (le nain de jardin en l'occurrence).

Le délire va durer encore quelques années. En 2006 (dernière date recensée, car le mouvement aura officiellement sévit durant 10 ans), le FLNJ compte 1086 membres actifs à travers l’Europe et 4296 nains de jardin libérés !

Notons cependant que le vole de pygmées de jardin peut coûter très cher. En 2008, en Franche-Comté, un suspect de 65 ans a été interpellé et condamné à 300 Euros d’amende et 2 mois de prison avec sursis pour le vol de six nains de jardin. On les a retrouvé chez-lui (en fait, le voleur les avaient repeint).

FLNJ-Nains-en-Liberté-Critique-Sociale

Mode opératoire

Il faut bien reconnaître que libérer un nain de jardin ne relève quand même pas du cambriolage de haute voltige. Les joyeux lurons du canal local du FLNJ s’infiltrent, vêtus de noir, très tôt (tandis qu’il n'est qu'une heure ou deux du matin) dans un jardin déjà ciblé. La statue du nain est dérobée et ensuite emmenée dans la forêt ou le parc le plus proche.

Ils y sont déposés avec une lettre expliquant leur geste et l’importance de laisser les nains en liberté ainsi que quelques provisions pour qu’ils tiennent le coup (sic).

Après la libération, on envoie à la gendarmerie ou la police une lettre de revendication précisant où se trouvent le gnome libéré. Généralement, un mot va aussi être accroché aux nains de jardin eux-mêmes. L’acte en soit étant si insolite, les journaux locaux s’amuseront de voir les autorités faire ce qu’elles peuvent pour recevoir les victimes ébranlées, éberluées et inquiètes de ces libérations.

FLNJ-Nain-de-Jardin-Mode-Opératoire

Aujourd’hui, 20 ans plus tard…

Il n’y a plus rien à craindre du FLNJ désormais. On s’en souvient surtout comme d’une blague qui est allé un peu trop loin. Certains l’ont trouvé moins drôle que d’autres, voilà. Une page Facebook existe où on l'on recense des traces de leurs activités. Au cinéma, on retrouve aussi un écho du folklore des nains de jardin et de cette folle aventure du FLNJ dans Le fabuleux destin d'Amélie Poulain de Pierre jeunet.

Nous sommes des sauveurs, pas des voleurs

Brève mais intense aventure qu’aura été le FLNJ. En quelques sortes, durant quelques années, cela aura été la petite histoire qui a prit le pas sur la grande. Vous connaissiez déjà le folklore, la mythologie et même le monde féerique des gnomes, ici il était davantage question d’être ancré dans le réel pour mieux lui faire un pied de nez. Comment le nain de jardin peut se retrouver au quotidien comme objet de décoration commun... et en être sorti de son contexte par le gentil banditisme et la douce folie d’une jeunesse qui exprime son besoin de vivre.

Rien à craindre. Non seulement le FLNJ est derrière nous, les autorités sont tout à fait en mesure de sévir, mais vous avez bien compris, qu’au fond, ces actes de libérations étaient guidées par l’humour et la bienveillance.

Du reste, la même bienveillance qui, au fond, vous habite et vous amène à bonifier votre jardin.  

Nains-de-Jardin-Humour


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Liquid error: Could not find asset snippets/hextom_ctb_main.liquid