Carillons à vent (Feng Shui)

Quelques trucs pour s'y retrouver

    Toute énergie est une vibration - y compris le son, en particulier celui produit par un carillon à vent. Guider la vibration sonore dans un espace avec un carillon peut être un remède ou un aimant porte-bonheur en feng shui. Il existe quelques principes classiques pour aider à renforcer la puissance des carillons à vent afin d'apporter un chi positif dans sa vie.

    Matériel à prendre en considération

      Les carillons à vent faits à partir des cinq éléments amplifient chaque élément. Les carillons en métal renforcent l'énergie du métal, qui est source de clarté, de fraîcheur et de réussite dans les nouvelles entreprises ; les carillons en bois apportent santé, vitalité et nouvelle croissance, et augmentent la richesse et la gratitude. Le matériau et le lieu fonctionnent ensemble :
      • Les tiges de bambou ou de bois dans la partie est de l'espace renforcent la santé individuelle et celle de la famille.
      • Dans le sud-est, les carillons de bois attirent la richesse.
      • Les métaux de toutes sortes renforcent la créativité et le bien-être des enfants à l'Ouest.
      • Dans le Nord-Ouest, le métal protège les voyages et multiplie le nombre de personnes utiles dans sa vie.
      Choisir des sons

        Les tubes de cuivre, les coquilles de capiz, l'argile cuite, le verre et la chaume de bambou créent des sons uniques, chacun plaisant à sa manière et chacun étant un efficace vivifiant. L'intuition et le bon sens sont les meilleurs moyens de choisir le bon ton.

        Une profonde résonance métallique peut sonner la protection dans une grande cour, mais elle pourrait rendre les voisins fous sur le balcon d'un complexe d'appartements.

        Le doux cliquetis des coquilles de capiz juste à l'intérieur des portes françaises remue l'espace intérieur et ralentit une poussée d'énergie pour qu'elle entre dans une maison dans un flux, pas une inondation.

        Le doux cliquetis des bambous est discrètement protecteur dans la chambre d'un enfant.

        Écouter les carillons et les laisser parler. Et leur donner à chacun leur voix. Ne regrouper pas les carillons à vent dans un même espace, sinon ils se transformeront en autant de bruits concurrents.

        Nombre de tiges à sélectionner

          À ne pas oublier qu'il n'existe pas de règles de feng shui strictes pour l'utilisation des carillons à vent, mais plutôt profiter de la sagesse des chiffres pour choisir le nombre de tiges. En règle général, les nombres impairs sont yang et les nombres pairs sont yin.

          • Trois et les multiples de trois (six, neuf) contiennent la richesse, l'accomplissement et l'énergie d'accomplissement.
          • Quatre est une base solide et une sécurité.
          • Cinq représente les cinq éléments et représente un changement dynamique (dans le bon sens du terme).
          • Le sept pour approfondir la connaissance de soi.
          • Huit est une croissance prospère, un succès et une abondance continue.

          Lorsque l'on aime un accordage mais que l'on n'est pas sûr du nombre de tiges, il faut tester quelques carillons du même style en frappant les tiges avec le batteur pour entendre la combinaison de tonalités qui convient.

          Guide rapide

            Les carillons à vent peuvent mettre en valeur une zone propice de la maison ou de son bureau, éloigner les énergies nocives, qui, telles des flèches empoisonnées pointent vers la demeure, et créer une agréable oasis d'art et de son pour animer un jardin, une entrée, ou une pièce ou un passage intérieur. Idéalement, le vent devrait activer les carillons, de sorte qu'on les place à l'extérieur où ils peuvent capter la brise. Mais si l'on fait un petit geste en passant devant un carillon d'intérieur, le son sera libéré et l'énergie bénéfique du carillon sera activée.

            L'hiver sous l'avant-toit extérieur

              Un carillon à vent à l'entrée de la maison peut signaler le mouvement des visiteurs (ou des intrus) et fera circuler plus d'énergie dans cette importante « bouche de chi ».

              Cette perturbation énergétique bénéfique a le même effet qu'un petit élément diffusant de l'eau, comme une fontaine.

              Accrocher un carillon à vent en métal au pied d'un escalier qui fait face à la porte d'entrée pour empêcher l'énergie positive de se précipiter dans les escaliers et de s'enfuir par la porte.

              Dévier l'énergie nocive des flèches empoisonnées (circulation en sens inverse, angles vifs) qui menacent son logis avec un ou plusieurs carillon(s) à vent yang (nombre impair de tubes) accroché(s) hors de ses quatre murs.

              Un carillon à vent dans l'entrée ou le passage entre la cuisine et la salle de bain, ou une porte d'entrée alignée avec la porte arrière, interfère avec une fuite d'énergie et l'empêche de s'envoler.

              Ne jamais suspendre un carillon à vent directement au-dessus de sa tête dans une zone de travail, une table à manger, un coin salon ou un lit. Cette énergie est malsaine et peut provoquer une confusion mentale, une maladie ou des maux de tête.

              Utiliser un carillon à vent pour expulser l'énergie collante issue d'un désordre (bref, un endroit où le désordre s'accumule toujours). Cela permet de briser l'emprise du désordre et facilite la propreté de l'endroit.

              Comment les accrocher ?

                Quel que soit le dessin du chapeau et de la voile, quelle que soit la couleur des tiges et des cordes, faire attention à la façon dont on accroche les carillons. Toujours les accrocher à l'anneau ou au crochet en forme de O qui est raccordé ou joint. Si l'on ajoute de la chaîne ou de la ficelle à l'anneau en O afin de suspendre les carillons plus bas, on perturbe alors l'équilibre. Cela déstabilise le carillon et le rend chancelant.

                Le mouvement et le son doivent toujours provenir du balancement de la voile ou du capteur de vent qui active le claquement qui frappe les tiges. Si le carillon à vent ne « tient » pas à l'endroit où on veut l'accrocher, ce n'est pas un bon carillon à vent pour cet endroit.

                Couleurs et styles

                  Les couleurs des tiges, des capuchons, des clapets, des voiles ou des attrape-vent, et des cordes de liaison sont moins importantes que l'endroit où l'on accroche les carillons. Il faut éviter de consacrer trop de son temps à ces détails.

                  • Choisir une ficelle rouge pour un subtil coup de pouce d'énergie du feu ou des pendentifs en verre de mer aigue-marine pour un chatoiement de sérénité.
                  • Un nœud mystique au sommet du carillon, juste sous le joint torique auquel on le suspend, porte chance.
                  • Une tranche d'améthyste comme le capteur de vent ou la voile ajoute une note d'énergie plus légère et de guérison au mouvement du carillon.
                  • Son propre goût personnel est probablement un critère suffisant pour déterminer le style à choisir.
                  Ils dispensent musique et magie

                    Les carillons à vent sont parmi les plus délicieux remèdes feng shui pour l'améliorations de l'environnement et de l'ambiance. Ils s'inspirent de l'ancienne déification chinoise du son ; il y a plusieurs milliers d'années, seuls les membres de la famille royale et les dignitaires en visite étaient autorisés à profiter du luxe céleste du divertissement musical à l'aide de carillons et de cloches. Cette énergie sacrée se traduit par le pouvoir inexprimé du carillon de capturer le vent, d'exploiter sa puissance et de la mettre au service d'un bien supérieur.  

                    Si l'envie vous prend de décorer davantage et de bonifier l'armosphère, vous pourrez toujours le faire grâce à la fumée d'un encens.